News

juin 29, 2017
Catégorie : General
Posté par : Julien
URPS PHARMACIENS LORRAINE participe activement à l'expérimentation PAERPA
 

Depistage Diabéte Officine

À l’occasion de la Semaine nationale de prévention du diabète, l’Agence Régionale de Santé Grand Est lance conjointement avec les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) Pharmaciens et Médecins Libéraux, un programme de dépistage du diabète de type 2 par le pharmacien d’officine.

La campagne a lieu du 2 au 7 juillet 2017 dans trois départements de la région : les Ardennes, le Haut-Rhin et la Meurthe-et-Moselle. Le dépistage vise à favoriser le diagnostic précoce du diabète par le pharmacien et permettre la prise en charge des patients par le médecin traitant.

En France, le diabète concernerait 8 % de la population en 2016, soit 5 millions de personnes. Il se caractérise par une hyper­glycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang. Sa prévalence et le nombre de patients traités ne cessent de progresser et représentent un véritable enjeu de santé publique. Cet enjeu est tout particulièrement marqué en région Grand Est où les taux de prévalence sont les plus élevés de France métropolitaine, après les Hauts-de-France.

En effet, en région Grand Est, la prévalence est supérieure au taux national et atteint 5,1 %, soit près de 288 000 adultes. Le Grand Est est la 2ème région métropolitaine française la plus touchée après la région Hauts-de-France. Cette prévalence est particulièrement élevée dans trois départements : les Ardennes (5,42 %), le Haut-Rhin (5,09 %) et la Meurthe-et-Moselle (5,06 %).

Le diabète de type 2, qui représente 90 % des cas de diabète, est une maladie évolutive favorisée par de nombreux facteurs dont les deux principaux sont l’hérédité familiale de diabète et le surpoids. Il se caractérise dans les premières années par l’absence de symptôme spécifique, ce qui explique un retard de diagnostic estimé entre 9 et 12 ans, posé parfois au moment de l’appa­rition des complications. L’installation de cette maladie est donc progressive, silencieuse, passant par des situations que l’on qualifie de « prédiabète ».

Les études montrent qu’en France près de 700 000 adultes sont diabétiques mais l’ignorent, ce qui représenterait entre 40 000 à 45 000 personnes adultes en région Grand Est.

Les pharmacies participantes ont toutes suivies des formations, vous trouverez les diaporamas présentées lors de ces soirées :

Epidemiologie par un medecin généraliste de l'URPS Medecin Grand Est

Methodologie par un pharmacien de l'URPS Pharmaciens Grand Est

Ainsi que le lien vers la présentation interactive en ligne :

https://prezi.com/view/uVXDxcypVSrncD0tKy9P/

 

Voici le lien vers la page de l'ARS pour télécharger les affiches et les flyers : https://www.grand-est.ars.sante.fr/campagne-de-depistage-du-diabete-par-les-pharmaciens-dofficine

Si vous souhaitez participer, prenez contact avec nous : secretariat@urpspharmacienslorraine.fr

 

 

Previous page: LEXIQUE D’ABREVIATIONS  Page suivante : Présentation Pharmacrypt